Finance

Après en avoir acquis 15%, Vivendi souhaite prendre la tête de Gameloft

Publié par  | 

Vivendi, le groupe dirigé par le multimilliardaire, Vincent Bolloré a réitéré vendredi qu’il n’exclut pas le fait de prendre la tête de l’éditeur de jeux vidéo Gameloft dans les six mois, à venir même si aucune mesure n’a été adoptée à ce jour sur le dépôt d’une incertaine offre publique d’achat.

Après avoir acheté de façon régulière des titres sur le marché au cours des mois passés, Vivendi se retrouve propriétaire de Gameloft à 15,53% du capital et 13,73% de droits de vote, d’après un avis de l’Autorité des marchés financiers (AMF) rendu public jeudi. Le groupe, qui avait une trésorerie de 8 milliards d’euros à la fin septembre, gère également plus de 10% du capital d’Ubisoft, un autre éditeur de jeux vidéo développé par la famille Guillemot.

Dans un décret d’intention publié vendredi par l’AMF, Vivendi montre son appétit en voulant poursuivre ses acquisitions d’actions Gameloft, « en fonction des conditions de marché », et de réclamer une place au sein du conseil d’administration de l’éditeur de jeux.
« L’investissement de Vivendi dans le secteur d’activité de Gameloft prend part à une vision stratégique de convergence opérationnelle entre les contenus et les plates-formes de Vivendi et les productions de Gameloft dans le secteur des jeux vidéos », a aussi appuyé Vivendi.

John

John. Un peu fou dans ma tête. Nous sommes souvent deux. J'ai dit quoi ? Bon stop les conneries, j'espère que mes articles vous plaisent !