Finance

La longue marche de la « monnaie du peuple »

Publié par  | 

Le FMI ajoute la monnaie chinoise dans la liste des devises de référence. C’est une étape vers la reconnaissance pour le Yuan de façon internationale et cela constitue une avancé stratégique pour les autorités chinoises qui veulent se débarrasser de la dominance du dollar.

1916631980_1266282333_pekin_veut_voir_la_monnaie_du_peuple_prosperer

Des « Renminbi » qu’on peut trouver n’importe où et quand on le veut comme on le voit avec dollar ou de l’euro. Des taux de changes fixés par l’offre et la demande, avec le minimum qu’il faut l’intervention de la banque centrale chinoise comme on le remarque avec la Fed ou la BCE ? Des capitaux qui transitent dans le pays pourvu que le parti communiste accorde une partie de sa souveraineté aux investisseurs étrangers ? bien que la monnaie du peuple va bientôt rejoindre le premier carré des devises mondiales, on est encore loin.

A moins qu’il yait une surprise, qui vienne contrecarrer cette mesure, le Fonds monétaire international va incorporer aujourd’hui le Yuan (autrement appelé Renminbi) dans son filet de référence les « droits de tirage spéciaux » ou DTS dans le langage de l’institution. Ainsi, la Chine va principalement gagner un supplément de reconnaissance internationale : quand on est la seconde puissance économique mondiale, on est obligé d’avoir une monnaie de référence, même si l’implication dans les DTS ne va pas entrainer une affluence de demandes en yuans.

Pour la Chine, cela constitue une étape fabuleuse qui s’ajoute dans un projet plus important et durable : quitter la dépendance au dollar et un jour donner naissance à une zone renminbi, comme il existe une zone dollar. La devise chinoise a déjà longuement évolué sur le chemin avant d’être internationalisé depuis qu’elle est née, confinée dans le pays par Mao et ses frères d’armes pendant des années.

John

John. Un peu fou dans ma tête. Nous sommes souvent deux. J'ai dit quoi ? Bon stop les conneries, j'espère que mes articles vous plaisent !