Finance

Le pétrole continué à chuté, le baril est franchi la barre des 50 dollars

Publié par  | 

trCe lundi à New York, le baril de pétrole brut léger a franchi la barre très symbolique des 50 dollars. Une première depuis mai 2009 provoqué par une surproduction en Irak et en Russie et des appréhensions par rapport à cette offre excessive.

Aux environs de 17h 30, le prix du baril de « « light sweet crude » (WTI) qui doit être livré en février a chuté jusqu’à 49,95 dollars, une barre qu’il n’avait pas atteint depuis le 1er mai 2009, avant de remonter à près de 50,20 dollars quelques moments après.

Production importante en Russie

« Ce sont toujours les mêmes substances qui font chuter les cours, premièrement les annonces d’une production à un niveau élevé en Russie et en Irak ». Selon les analystes, les russes ont fait une surproduction de pétrole en décembre. « Nous nous attendons à ce que la production de pétrole et de gaz russe arrive à 10,9 millions de barils par jour en 2014, en augmentation de 0,5% comparé à 2013 », ont souligné les analystes de JBC Energy.

En décembre, l’Irak, a réalisé des exportations de pétrole, qui ont atteint un niveau jamais atteint depuis 1980, même si la baisse des cours du brut a fait chuter les recettes du pays comparé aux mois les plus actuels, d’après le porte-parole du ministère du Pétrole Assem Jihad.

« Le marché émet ses doutes »

Ces excès d’offres sont accompagnés d’inquiétudes concernant la demande mondiale, tandis que « pendant les fêtes, des chiffres décevant provenaient d’Europe et de Chine, surtout de très mauvais indicateurs manufacturiers » a noté John Kilduff. D’après un indicateur officiel publié le 31, l’activité manufacturière en Chine a freiné le mois dernier, atteignant sa plus faible cadence de croissance de 2014, suite à une faible demande, confirmant la situation morose dans la seconde économie mondiale.

Du côté de la zone euro, on a connu une faible croissance de l’activité manufacturière, tandis que les appréhensions sur la situation en Grèce où se tiendront d’ici quelque semaines, les élections législatives ayant des effets sur le marché pétrolier tout en renforçant le dollar qui est la monnaie d’échange.

Charlotte

Charlotte, originaire de Chine. Je fais mes études à Strasbourg, ville que j'adore, dans les sciences humaines. A bientôt :)