Finance

CGT : les principales confédérations exigent la démission de Thierry Lepaon

Publié par  | 

cgLa fédération des services publics, qui compte plus de 80 000 adhérents, réclame la démission « dans les plus brefs délais » de Thierry Lepaon.

Selon une source interne qui vient informer une information relayée par le site Atlantico, la Fédération des services publics, qui occupe la première place dans la CGT a décidé de se séparer de Thierry Lepaon qui n’est autre que le n°1 de la CGT.

Dans une loi votée jeudi, la direction, de la fédération a jugé que « compte tenu de ses responsabilités et de l’inaptitude dans laquelle il se trouve d’assurer son travail de secrétaire général, le départ » de Thierry Lepaon est « inévitable ». « La meilleure solution pour que la CGT soit unie, il est préférable que Thierry Lepaon démissionne de son mandat de secrétaire général dans les plus brefs délais », estime la fédération.

Le texte indique « si ce n’était pas le cas avant la réunion du 13 janvier du comité confédéral national », (CCN, parlement de la CGT, qui a l’autorisation de destituer le numéro un), la Fédération des services publics aurait alors « porter la responsabilité de révoquer le secrétaire général ». Comptant près de 80 700 adhérents, la fédération des services publics occupe une place importante dans le « parlement » de la CGT.

Dès que Thierry Lepaon aura remis sa démission, la fédération, pense qu’il faudrait mettre sur pied « de façon transitoire, une forme de direction collégiale » pour diriger la centrale, selon les récits d’une source interne.

De « graves dysfonctionnements »

D’autre part, Atlantico souligne que la Fédération de la santé, la seconde de la CGT qui compte 74000 adhérents aurait également réclamé la démission des dix membres qui composent le bureau confédéral de la CGT parmi lesquelles figurent celle de Thierry Lepaon. Répondant aux questions de l’AFP, Nathalie Gamiochipi, secrétaire générale de la Fédération santé, n’a pas attesté l’information. « il ya eu des discussion, mais la fédération rendra sa décision le 12 janvier », veille du CCN, a-t-elle dit.

Démission réclamée par le syndicat des journalistes

La semaine passée, le syndicat des journalistes CGT avait demandé en premier la démission de Thierry Lepaon en notant de graves dysfonctionnements dans la direction. Une assemblée générale qui réunit les secrétaires généraux des fédérations et des unions départementales de la CGT se tiendra lundi au siège de la centrale à Montreuil en vue de préparer la réunion du CCN du 13 janvier.

En fait, le départ de Thierry Lepaon était senti depuis que la presse avait révélé l’affaire des travaux de rénovation couteux dans son appartement de fonction et de son bureau sans oublier les indemnités de départ évaluées à 31 000 euros qu’il avait reçu de la part de la CGT Normandie avant de devenir secrétaire général de la CGT.

Charlotte

Charlotte, originaire de Chine. Je fais mes études à Strasbourg, ville que j'adore, dans les sciences humaines. A bientôt :)