Auto-Moto

Opel Karl, ennemi de la Twingo

Publié par  | 

Proposée à 10 000 euros en version basique, la dernière Opel Karl viendra remplacer l’Agila sur le marché dès l’été prochain.

peleLe marché des petites citadines attise les appétits. Complètement revue, cette année la sortie de la dernière génération des triplés de la coopération PSA-Toyota : Citroën C1, Peugeot 108 et Toyota Aygo et du duo de l’accord Renault-Daimler, la Renault Twingo et la Smart Forfour, cette portion très dynamique va recevoir à la fin du premier semestre 2015 celle qui prendra la place de l’Opel Agila.

Elle était attendue depuis le septembre, mois au cours duquel, une image teaser avait été dévoilée. Cette fois-ci, la citadine se présente pour ce mois avant sa mise sur le marché à l’été 2015. Baptisée Opel Karl, prénom de l’un des fils du fondateur Adam Opel, la citadine s’appellera Vauxhall Viva chez les britanniques.

Des mensurations imposantes et une forme sans éclat

Avec 3,68 mètres, la Karl dépasse ses concurrentes, avec 21 cm de plus que les Peugeot 108/Citroën C1, 14 cm de plus qu’une Fiat 500, ou 9 cm de plus que la dernière Renault Twingo. Elle disposera en outre d’une seule carrosserie de cinq postes, comme l’Agila et un design ressemblant à celui de la Corsa tout en dénonçant sa provenance américaine, calquée sur la Chevrolet Spark ou asiatique vu qu’elle est conçue en Corée du Sud dans l’usine de General Motors.

Riche en équipement

Vendue au départ à 10 000 euros en Allemagne soit dans la moyenne des concurrents, l’Opel Karl disposera d’une seule motorisation essence de 3 cylindres 1,0 litre de 75 chevaux, mais déclinée en 10 couleurs de carrosserie.

L’aide au démarrage en côte, le dispositif info-divertissement supporté par Android/iOS, l’alerte de franchissement de ligne, régulateur de vitesse et radar de stationnement feront partie de l’équipement de série, les options concernent le volant/sièges chauffants et toit ouvrant.

Charlotte

Charlotte, originaire de Chine. Je fais mes études à Strasbourg, ville que j'adore, dans les sciences humaines. A bientôt :)